Kisinis Web Art, le site des Arts et des Artistes

Kisinis Web Art, le site des Arts et des Artistes

2006-03-11

Précaires d'aujourd'hui et de demain

La révolte gronde
Vendredi 10 mars 2006, 22h10, Paris.
Le boulevard Saint-Michel est bloqué par deux barricades au niveau de la place de la Sorbonne. Au milieu, un grand brasier réchauffe étudiants et intermittents, ainsi que de nombreuses personnes venues soutenir le mouvement. Sur la place et devant la Sorbonne, des mouvements de foules rythment la nuit au gré des lacrymogènes, pendant qu'étudiants et reporters escaladent l'échafaudage d'un immeuble en ravalement qui jouxte le bâtiment occupé par les étudiants. Les CRS bloquent l'accès principal.
© Michel Kisinis







Michel Kisinis, photographe et poéte
Michel Kisinis, photographe et poéte
Michel Kisinis, photographe et poéte
Michel Kisinis, photographe et poéte
Michel Kisinis, photographe et poéte
Michel Kisinis, photographe et poéte
Michel Kisinis, photographe et poéte

Libellés : , , ,

StumbleUpon ToolbarStumble It!
14 Comments:
At 6:01 PM, Anonymous Anonyme said...

"C'est le printemps, et les Français manifestent à nouveau", s'amuse le Los Angeles Times. "Cette fois-ci, ce sont les étudiants des universités et les syndicats qui protestent contre une réforme mineure du code du travail, nécessaire pour résoudre les problèmes qui ont provoqué la révolte des jeunes de banlieue à l'automne dernier. Si les manifestants obtiennent ce qu'ils veulent et que la loi est retirée, le taux de chômage des jeunes restera très élevé, ce qui sans aucun doute fera naître de nouvelles émeutes. Ainsi vont les choses dans la politique française"

 
At 7:44 PM, Anonymous cribasile said...

encore une fois je constate que nos amis ricains ont le crveau tiede. je suis fiere d appartenir a un peuple qui sait se mobiliser quand c est necessaire.le cpe ne passera pas j espere.les gens en ont marre de se faire manipuler par les soi disantes elites qui peu a peu grignotent tous nos accquis sociaux. nous ne voulons d un modele social-economique a l anglo-saxonne.a bon entendeur salut

 
At 10:01 PM, Blogger Kisinis said...

La généralisation de la précarité, une réforme mineure du Code du travail ?!!! Pauvre nouille, allez plutôt déblatérer sur le blog d'Alain J. ou bien celui de Nicolas S.

 
At 8:36 AM, Anonymous jeromemac said...

c'est vous qu'etes manipuler par les syndicats... la gauche et surtout l'extreme gauche, qui pronne la révolution... les manifs etaient mineur il y'a quelques semaines, pourquoi, parce qu'on avait pas encore désinformé les jeunes avec des mots choc comme "précarité" "injustice" "patron salop" ... et surtout, surtout, quoi qu'on puisse pensez du cpe, je vois pas pourquoi le gouvernement français elu au suffrage universelle de notre belle (si on peu encore le dire?) république devrai demander leur avis à des gens pour qui je n'ai meme pas eu à me prononcer pour ou contre, et qui veulent diriger ma vie, à savoir les syndicats. moi j'appel ça de l'anarchie, et non de la démocratie.
etre pour ou contre le cpe n'es plus la question, la question est plutot accepterez-vous que des gens pour qui on n'a pas voté démocratiquement, décide de ce que doit etre notre vie!!

 
At 9:43 PM, Anonymous Anonyme said...

Je souhaite a tous les anti CPE un tres tres bon chomage ! en tant qu'ex chomeur je vous informe que c'est cet apport de flexibilite qui permet aux entreprisese de prendre des risque et d'embaucher de nouveaux profils....

A titre l'info dans les pays européens ou la flexibilité a été mise en place, .. le chomage a baissé de moitrié (ex danemark passage de 10 à 5%)

Je vous suggère vivement de regarder ce qui se fait à l'étranger.....

 
At 11:53 PM, Blogger Kisinis said...

Les gars, si vous êtes à fond pour l'ultra-libéralisme économique, l'injustice sociale et la précarité généralisée, rien ne vous empêche de rejeter dignement et courageusement vos somptuaires droits sociaux de citoyens français et d'aller travailler comme serfs intouchables en Inde, clandestins mexicains aux USA ou bien travailleurs forcés dans un camp de travail en Chine communiste.
Et surtout, n'oubliez pas de m'envoyez une carte postale !

 
At 3:46 AM, Anonymous Guillaume said...

Kisinis,

Je te l'envoie quand tu veux ta carte postale. Car, fort heureusement, il existe beaucoup plus de pays ou les gens reflechissent, et surtout, ne baissent pas les bras devant le travail. De l'étranger, vos acquis sociaux ne vous donnent qu'une chose, encore plus de chômage, car il est impensable pour moi, comme pour beaucoup d'autres de penser donner du travail aux francais: toujours en train de se plaindre, des raleurs, des faineants, voila comment on vous voit de l'étranger. Mieux vaut s'implanter ou les gens n'ont pas peur de travailler. Pauvre France qui se croit le fier bastion de la sauvegarde contre la precarité dans le Monde. Eh bien, vous le faites bien rire, le reste du Monde. Car tant que vous continuer avec vos petites manifs a la con, vous nous assurez du travail a l'étranger !!!

 
At 11:40 AM, Blogger Kisinis said...

Mais alors qu'est-ce que vous faites sur mon blog ? Kapos, au boulot !!! Reprenez votre knout au plus vite !!! La productivité va s'effondrer !!!

 
At 9:16 PM, Anonymous Anonyme said...

a quoi çà sert tout çà ! bref, je suis contre le cpe, mais il me smble que de tout casser ne sert à rien. Cela ne va pas arranger nos finances. Mais tenez bon surtout si le texte avec modifications promises ne convient pas. Sans casse cela serait mieux

 
At 1:27 PM, Anonymous lou said...

Lu all.CPE pourquoi pas?Je crache pas sur la flexibilité du travail.
Mais qui parle,au gouvernement, de resoudre le probleme des conditions
(loyer a l anglaise??;progression en entreprise par le travail a l'anglaise??)Si on copie nos voisins;faisont a fond alors.Sinon je crois que ce sera encore nous les pigeons.

 
At 11:31 AM, Anonymous Domi said...

Un petit commentaire de Suisse... 4% de chomage et ça ne va pas si mal; C'est vrai qu'on peut être viré avec un préavis de 1mois (moins de 1an d'ancienneté) à 3 mois (plus de 10 ans d'ancienneté), et que les plans sociaux sont rares...
Je suis supris que vous autres francais soient surpris de la "précarité". En suisse on a même abandonné le statut d'intouchabilité des fonctionnaires (accepté en votation populaire).
L'equation est simple: job security et chômage élevé (et décroissance économique), OU flexibilité et chômage bas. Malheureusement le beurre ET l'argent du beure ça ne marche pas. Désolé de vous ramener sur terre...

 
At 7:51 PM, Blogger Kisinis said...

A vous lire, tout est mieux ailleurs !
C'est sûrement pour cela que plein de britanniques (non précaires !) viennent acheter des résidences en France.
Quand à la Suisse paradis de la précarité, je rigole. Je ne crois pas que cela soit la réalité...

 
At 9:24 AM, Anonymous Anonyme said...

ils vinnent a la retraite espece de niais

 
At 9:59 PM, Blogger Kisinis said...

In vino veritas ! ;)))

 

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Google

art blog kisinis