Kisinis Web Art, le site des Arts et des Artistes

Kisinis Web Art, le site des Arts et des Artistes

2005-10-30

Souvenirs divins d'une déesse

Aucune ivresse ne pourra effacer son souvenir qui embaumait des effluves de déesse.
Sous ma main tremblante d'émotion, palpitait un sein magnifique, gonflé de mes caresses.
Son voile de nectar s'ouvrait, me submergeant de musc, d'ambre et d'un feu intense.
Répandant le nard sur son corps, j'offrais de sensuelles libations à l'enchanteresse,
Enchaînée par de doux liens, je l'effleurais de bouquets de jasmin avec délicatesse.
De Véronique, bien douce à monter était la croupe. Et la joie en était immense.

© Michel Kisinis

Libellés : , , , , , , , , , , ,

StumbleUpon ToolbarStumble It!

2005-10-17

Pagerank et objectivité

La course au Pagerank Google
   Le moteur de recherche Google a conçut un système de classement de popularité de sites, le "Pagerank", basé sur différents critères dont le nombre de liens provenant de sites différents et calculé par un algorithme complexe, chaque page d'un site ayant son propre Pagerank. Noté de 1 à 10, il permet d'être plus ou moins visible dans les résultats de recherche sur Google.
   Une frénésie irrationnelle domine ainsi nombre de webmestres à travers le monde, professionnels et amateurs étant réunis dans une même obsession. Elle les pousse à échanger le maximum de liens dans l'espoir de faire monter le PR de leur site, et par conséquence, le nombre de leurs visiteurs. Ainsi, les "webmasters" peuvent passer plus de temps à ce travail fastidieux qu'à augmenter ou à améliorer leur contenu.
   Mais il ne suffit pas de multiplier les liens entrants pour y réussir. Le calcul tient aussi compte du contenu respectif des sites... Et la progression sur l'échelle du Pagerank s'avére au fur et à mesure de plus en plus difficile. Le 8 de Pagerank du Louvre et du MOMA donne une idée de la difficulté.
   J'ai comparé trois sites français, de même catégorie et non commerciaux, avec quatres données différentes : a) liens entrants, b) liens sortants, c) Pagerank Google et d) classement de fréquentation Alexa.

      a)   b)   c)   d)
XXX   306   281   5   3.387.506
AAN   185   3030   6   682.425
KWA   87   344   5   1.077.224
Chiffres constatés le 14-10-2005.


Premier constat : XXX, le site qui a le plus de liens entrants n'a pas le meilleur PR. Son Pagerank est même égal à celui de KWA qui a beaucoup moins de liens entrants.
Deuxième constat : AAN qui contient le plus de liens sortants (normal pour un annuaire) a un PR de 6, alors que tout le monde s'accorde à dire que cela aurait un effet négatif sur le Pagerank...
Troisième constat : AAN, avec un PR 6 est le plus visité. Là, rien que de très logique !
Quatrième constat : XXX, qui contient le plus de liens entrants et le moins de liens sortants, est le moins visité. Ce qui contredit totalement les discours habituels sur le sujet.
Cinquième constat : KWA totalise une fréquentation plus que triple par rapport à XXX, alors qu'ils ont le même Pagerank. Ce qui prouve finalement que tout cela n'est pas aussi simple.

Un trou noir appelé "Google"
   En fait, le Pagerank affiché par Google n'est pas celui qu'il "utilise" réellement, alors que le résultat du tri opéré par l'algorithme du moteur laisse à désirer. Le problème est qu'il est impossible de savoir comment et pourquoi certaines pages n'apparaissent pas, ni dans le calcul du PR, ni dans les résultats des recherches, alors même que, peut-être, il en tient tout de même compte... A ce niveau d'incertitudes, on peut s'interroger sur la fiabilité de ce moteur de recherche hégémonique.
   Aujourd'hui, il est déjà stratégique d'apparaître dans les moteurs de recherche. Et à l'avenir, plus encore. Or, il n'est pas interdit d'imaginer dans un avenir proche un moteur international qui, sur ordre gouvernemental, gommerait de ses résultats certains mots, certains sites. Un manip sur un terminal, une modif. de l'algorithme et toutes les occurences de "kisinis" disparaitraient comme par enchantement. Et alors personne ne pourrait plus lire ses poèmes, ni admirer ses photographies. L'enfer ! "1984" n'est pas si loin !
   Alors que tous se battent pour la numérisation des livres, qui peut nous garantir réellement l'objectivité des moteurs ?

© Michel Kisinis

Libellés : , ,

StumbleUpon ToolbarStumble It!

2005-10-06

Une grosse nouille dans l'oreille

   Ce matin, je fis un détour aux Acacias, histoire de boire un café. Je m'approcha du comptoir où la patronne du bistro avait une discussion sérieuse avec Bobo Blaireau.
- Evidement, moi je ne suis pas un idiot, rétorqua Bobo, tout fier de rappeler une évidence qui allait de soi.
   La patronne blémit sous l'insulte, mais ne dit mot... Le client dépensait quotidiennement dans son troquet des dizaines d'euros en bières, déjeuners, petit-déjeuners, jus de fruits, tartines, etc. Elle retourna à sa caisse en grommelant, serrant dans son jean ses belles petites fesses rondes.
- Bobo, cela ne t'ennuie pas d'offenser les gens ainsi ?, lui fis-je remarqué gentiment.
- Ah, mais le client est roi !, s'exclama-t-il en levant les bras.
- Ouais, là, c'est surtout le roi des cons !
   Mais soudain, je le vis se raidir et se mettre à parler étrangement.
- Oui, bonjour Monsieur. Ah, je suis en route. Mais il y a beaucoup de circulation aujourd'hui... Oui oui, j'arrive. A tout de suite !
   En fait, Bobo parlait à la grosse nouille qui pendait à son oreille gauche. Il se tourna vers moi :
- Excuses-moi Kisinis, c'était mon patron. Il m'attends.
- Ça doit être le jour de la galette... des rois ?!!!
- J'comprends pas ?
- Bin, je disais que le client pouvait être aussi le roi des cons. La galette, les rois...
   Silence. Il mit le nez dans sa bière.
- T'es sûr que ton truc dans l'oreille est vraiment éteint ? Des fois que ton patron écouterait nos passionnantes discussions de comptoir.
- Je ne suis pas un idiot tout de même ! J'ai coupé la communication.
- Ouf, je suis rassuré. D'un geste large, j'essuyais d'imaginaires gouttes de sueur sur mon front.
   Je l'avais vraiment agacé le Bobo. Content de moi, je fis signe à la patronne de me faire un petit café, avec ses petites mains douces. Demain matin, je lui dirais combien je la trouve intelligente...
© Michel Kisinis

Libellés : , ,

StumbleUpon ToolbarStumble It!

2005-10-04

Princesse ionienne en région parisienne

Las de démarches sans cesse répétées,
J'ouvris à regret une porte monotone.
J'appréhendais l'ennui de paroles usées.
Mais je te vis là, fière amazone,
Le regard sombre, la taille effilée,
Et tes belles boucles noir de jais.
A ton cou, une parure hellène brillait,
Te transformant par pure magie
Telle une belle princesse d'Ionie
Qui jadis faisait chavirer le coeur
Des marins revenus d'Asie Mineure.
Mon caïque traversa maintes fois l'Egée rebelle
Sans jamais rencontrer pareille merveille,
Ni mon coeur de subir une avarie telle.

© Michel Kisinis

Libellés : , , , , , , , , , ,

StumbleUpon ToolbarStumble It!

2005-10-01

Quand les blaireaux courent après le vomi du potier

   Alors que le vomi du potier inonde les supermarchés, après le tsunami de la bouillie du si vain code, je vous conseille de lire plutôt le livre de THTH, le crevard anti-HYPE : "Crevard" de Thierry Théolier
Voir aussi : Le site de THTHLe site Casseurs2hypeLe site du Syndicat du hype

© Michel Kisinis

Libellés : , , ,

StumbleUpon ToolbarStumble It!
Google

art blog kisinis