Kisinis Web Art, le site des Arts et des Artistes

Kisinis Web Art, le site des Arts et des Artistes

2006-09-27

Grec ou pizza

Trois petits jeunes venaient de s'installer au comptoir, près de moi. Ils paillaient comme une bande d'étourneaux en quête d'insectes.
- On va s'faire un grec, hein ?
- Ouai !!! c'est pas cher à côté, 3,75.
- Trois grecs, ça fait euh... dix euros vingt-cinq !
- Mais non hé, comptes sur tes doigts, ça fait neuf soixante-quinze.
- On f'rait mieux de commander une pizza sur Internet. Chez Pizza Zut, t'en as deux pour le prix d'un !!!
Et là, sans me retourner, je dis à haute voix :
- Un grec vaut largement plus que trois blaireaux qui cherchent une pizza sur Internet.
Dodo, qui était en train de servir leurs demis, s'exclaffa bruillament.
- Eh euh, on est pas des blaireaux, nous !
- Moi, Monsieur, je nique ta mère !, me fit l'un d'eux en s'accompagnant d'un joli geste de la main.
- Bouffon, tu niques déjà la tienne. Ça t'suffit pas ?!!!
- Aaah !, fit-il d'un air effaré. T'es trop vulgaire, Monsieur. Moi, je parle pas aux gens vulgaires. Avec un air dégoûté, ils prirent leurs verres et allèrent s'installer à l'autre bout du comptoir, tout en me regardant bizarrement.
Je me tourna alors vers un Dodo hilare.
- Non mais, t'as vu cette jeunesse. Aucun respect ! Et c'est moi qui suis vulgaire !
- Tu devrais laisser tomber les conseils culinaires et te limiter plutôt à la poésie... et au café ! Il me resservit alors un autre café.
- Ces pauvres andouilles seraient capables de manger leurs propres vomis sans s'en apercevoir. Moi, en tout cas, j'ai bien envie de me faire un portugais aujourd'hui. Je mangerais bien un bon bacalhau.
- Michel, tu rêves là ! Il faudrait aller à Lisbonne pour çà.
- Ah merde... Et si je le commandais sur Internet ?!!! Tu crois qu'ils me livreraient ?
© Michel Kisinis

Libellés : , , , , ,

StumbleUpon ToolbarStumble It!

2006-09-21

Toujours plus de bouillie mp3 !

La semaine dernière, je suis allé au meeting... non à l'AppleExpo 2006. Une bonne partie du salon était dédiée en fait aux lecteurs mp3 : gadgets divers, adaptateurs en tout sens, étuis, etc.
J'y ai vu des enceintes bluetooth pour écouter dans son salon les mélodies compressées stockées sur son cellulaire. C'est cool d'entendre à fond et en stéréo sa sonnerie, genre beuglement de vache, croassements ou intro de "Mission impossible".
Il y avait aussi une superbe platine vinyle avec sortie USB pour enregistrer ses vieux disques en mp3 sur son ordi. L'appareil était pitoyable : un boîtier en plastique moulé, un plateau ultra léger tout en plastique, doté d'un grand élastique pour toute courroie et un logiciel gratuit aux fonctionnalités réduites au minimum. Et tout cela pour un prix de près de deux cents euros. J'ai rigolé tout en pensant aux Lenco et autres Thorens, avec poids et contrepoids, stromboscope, lourd plateau équilibré et cellule sophistiqué, sans parler de la mythique platine tangentielle.
Mais là où j'étais vraiment mort de rire, c'est quand j'ai aperçu un amplificateur à lampe pour ipod. Je rêve ?!!!... non, on peut maintenant claquer du fric dans un ampli à lampe dédié pour écouter de la musique compressée. Ah évidemment la taille de cet ampli est aussi compressée afin de l'accommoder au style de ce lecteur mp3. Reste plus qu'à brancher le micro-ampli à des micro-enceintes trois voies et une micro-caisse de graves, et le tour est joué... C'est l'extase pour les méga blaireaux !
© Michel Kisinis

Libellés : , , , ,

StumbleUpon ToolbarStumble It!

2006-09-19

Des fans à la Poste !

Il y a deux semaines, j'avais envoyé à l'une de mes admiratrices en Grèce deux tirages de mes photographies récentes afin de la remercier de son estime et son engouement pour mes photographies et mes poèmes. J'avais glissé les tirages dans un exemplaire des Cahiers de la Peinture de juin où avais été publié mon texte "Art officiel et mauvais artistes".
Avant-hier, au téléphone, elle me remercia pour la revue, mais à ma grande surprise, ne mentionna point les photos. En fait, elle n'a pas reçu les tirages. Quelqu'un à la Poste a ouvert le pli, croyant sûrement qu'il y avait de l'argent à cause de la surépaisseur des tirages et du carton que j'avais ajouté. Visiblement, les tirages ont dû plaire à cette personne qui a ensuite remis seulement la revue dans le pli et a procédé à son expédition.
Six mois auparavant, je lui avais expédié quelques-uns de mes poèmes. Ils n'étaient jamais arrivés et j'avais dû les réexpédier.
Purée, j'ai même des fans à la Poste !
© Michel Kisinis

Libellés : , , , ,

StumbleUpon ToolbarStumble It!

2006-09-14

La musique de l'ascenseur

Une funèbre mélodie pour l'antichambre de la mort...
Une fois enfoncé, le bouton s'illumine.
Et suivent de grands fracas métalliques.
En mouvement, l'ascenseur est mélancolique.
Ses circuits jouent une musique qui me mine
Et me guide à l'antichambre de la mort.
Une main tremblante m'étreint
Pour me soutenir, vacillant,
Bouleversé par le temps,
Tyran qui règle et qui éteint
Nos vies, sans égard, ni remord.

Esprits en perdition, corps naufragés,
Un seul regard et mon cœur est blessé.
Tous ces maux s'imposent en un triste catalogue
De la vie des hommes et de son épilogue.

De l'ascenseur, m'accompagne la symphonie,
Le long des couloirs, le long de mon esprit.
Demain peut-être passerai-je devant
Une chambre tôt libérée de son occupant,
Parti sans prévenir, parti pour ne point revenir,
Sans jamais avoir entendu cette mélodie.
La porte claque sur mon cœur meurtri
Et mes pas résonnent dans le couloir,
Tel un revenant rôdant, torturé,
Perdu, à la recherche de sa mémoire.
Et n'ayant plus de larme pour s'apitoyer.

© Michel Kisinis

Libellés : , , , , , ,

StumbleUpon ToolbarStumble It!
Google

art blog kisinis