Kisinis Web Art, le site des Arts et des Artistes

Kisinis Web Art, le site des Arts et des Artistes

2010-01-31

Divin espoir

Esclave, j'étais.
Courbé, défait,
Si bien tenaillé,
Si fort enchaîné,
Tourmenté de souffrance,
Privé de toute espérance.

Délivré du souffle odieux,
Transfiguré tel un dieu,
Je navigue dans le néant,
L'oubli. Heureux, dérivant,
Sans souvenir inopportun
Des blessures d'aucuns.

© Michel Kisinis

Libellés : , , , ,

StumbleUpon ToolbarStumble It!

2010-01-26

Français sans-papiers

Michel Kisinis, poète, français sans-papiers

   Hier, en fin d'après-midi, je rentrais à pied chez moi, une chemise remplie de papiers sous le bras. J'étais lassé, déprimé. J'avais encore fait une démarche vaine pour faire évoluer mon dossier de renouvellement de mes papiers d'identité. La préfecture ne donnait aucun signe de vie, même au député qui était intervenu en ma faveur auprès d'elle. J'étais donc toujours un "Français sans-papiers", anonyme et impuissant devant l'arbitraire.
   Arrivé aux abords de la fac de Tolbiac, un jeune s'approchait de moi avec un grand sourire et un enregistreur audio numérique. A son accent, je devinais qu'il était d'origine roumaine.
– Monsieur, vous voulez bien répondre à quelques questions ?
– Oui, cela dépend pour quoi et pour qui, répondis-je aimablement.
– Quelle question aimeriez-vous poser à Nicolas Sarkozy lorsqu'il passera sur TF1 ?
   J'étudiais attentivement l'étudiant étranger tout en l'écoutant parler. Visiblement, TF1 ne devait pas payer bien cher ce type malingre, enthousiasmé rien qu'à l'idée de proposer à un Français de poser une question à l'avocat d'affaires, Roi des Français, sur la chaîne de télé la plus méprisable du royaume. En plus, cet idiot s'adressait à la mauvaise personne : à un Français à qui toute cette clique de sophistes pétainistes déniait son statut de citoyen.
   Je le regardais bien dans les yeux et articulais avec soin pour éviter toute incompréhension :
– Je ne connais ni Nicolas Sarkozy, ni TF1 !
   L'étudiant resta interdit, bouche bée. Et je continuais alors tranquillement mon chemin sur la rue de Tolbiac pour rentrer chez moi et ranger mon dossier totalement inutile. Derrière moi, en m'éloignant, j'entendis un pauvre petit étudiant protester vainement d'une voix mal assurée.
– Ce n'est pas possible ! Ce n'est pas vrai !
© Michel Kisinis

PS : Sur Facebook, voir le Groupe des Français sans-papiers.

Libellés : , , , , ,

StumbleUpon ToolbarStumble It!

2010-01-24

Charmante Anett

Michel Kisinis, poète

Charmante et si romantique Anett,
Folâtrant et chantonnant, guillerette,
Tout en faisant une belle cueillette
D'une petite brassée de violettes,
Telle une bien adorable nymphette,
En la sombre forêt de la Tourette,
Et le loup terré dans sa cachette.

© Michel Kisinis

Libellés : , , , , , , , ,

StumbleUpon ToolbarStumble It!
Google

art blog kisinis